Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 14:15
Les lames sont fixées avec des vis inox 5x50. il faut impérativement percer et fraiser (pour la tête de vis) les lames, surtout dans le bois exotique. Utiliser un foret + fraise (comme CECI)  qui permet de gagner du temps. On a 4200 trous à percer, donc j'aurais du prendre du carbure, car un foret + fraise standard fait 1500 trous maxi.



Il faut laisser du jeu entre les lames (10 mm pour un bois dur, et 5 pour un bois tendre, car celui ci va plus se rétracter en séchant).



Ne pas couper les lames en bout de terrasse à la cote juste, laisser dépasser de 10 mm mini, ce qui permet de recouper à la scie circulaire une fois terminé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

omnitech support 16/10/2014 10:52

If the house is located in an area where there is rainfall frequently, then it is better not construct wooden decks in front of the house. It is because, it will get damaged easily when huge amount of water falls on them.

Nico 12/01/2010 12:49


Je viens de connaitre votre blog et j'avoue que je suis fasciné à la première vue.
Belle réalisation en tout cas. J'en profite pour faire connaitre un site avec pas mal d'articles sur la construction de maison.
En voici un sur la pose d'un parquet  peut être ça vous intéressera.


DIDIUS 24/09/2009 15:51


Magnifique cette terrassse !

Nous sommes 100 blogueurs dans notre communauté d'autoconstructeurs, ça se fête !

Il y également un lien vers ton blog sur :

http://www.autoconstruction.net/article-36381513.html

Merci d'échanger nos liens !

A bientôt pour de nouveaux articles dans la communauté !


Djoliba 30/07/2009 12:09

bon je vois que l'été vous ne carburait pas à l'EPO (eau, pastis, olives) ...

luc 11/08/2009 19:07


non, juste une petite bierre après avoir bien bossé.


EricM 21/07/2009 23:48

Bon ... Maintenant que tu es rodé.. Si tu as encore du temps de libre, j'en ai une autre a te faire faire....

luc 24/07/2009 08:38


si tu n'était pas si loin, pourquoi pas. ( et là éric pense : j'y ai échappé belle  )