Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 13:53

L'isolation du toit se fait en vrac, car nous avons des combles perdues. Les avantages sont : une surface d'isolation moindre, une matière première moins chère, un remplissage sans pont thermique.
Le choix des matériaux se limitait à la
ouate de cellulose ou à la fibre de bois.
Nous avons opté pour la ouate, car même si les caratéristiques thermiques et de densité sont les mêmes, on a beaucoup plus de recul de mise en oeuvre, un prix moins élevé et une meilleure réaction au feu.
Nous pensions réaliser les travaux nous mêmes, en louant une machine pour le soufflage ou en l'étendant à la main (pas vraiment facile). Nous avons finalement fait appel à un spécialiste (la différence de prix était minime) trouvé sur le
forum MBI.
 
Le soufflage se fait avec une machine qui décarde la ouate et la souffle dans un long tuyau à l'aide d'air comprimé. Le plus difficile étant le réglage de la densité.
 
Dans notre cas nous avons une densité de 40 Kg/m3 pour une épaisseur de 33cm (30cm prévue, mais notre artisan à été généreux), ce qui donne un R de 8,25 (conductivité thermique de 0,040 W/(m*K) ).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gaelle 28/01/2009 15:02

Nous avons fait l'isolation de notre plafond nous meme et franchement c'est tout à fait faisable ! en 2 après-midi c'était fait ! (surface de 150m2). pas vraiment besoin d'étaler car nous nous basions sur la hauteur des pannes (soit environ 30cm). Il faut juste trouvé la bonne densité mais après qlq petits réglages, c'était parfait ! par contre il faut suivre dans l'approvisionnement de la machine car bcp plus rapide que l'insuflation dans les murs ! Bonne idée pour le sas entrée ...à reflechir pour la suite car nous aussi ça serait facile à faire ! @+